Humilité et émotion

En ce début d’année nous nous arrêtons quelques instants pour faire le bilan et penser au futur. Nous réfléchissons, imaginons ce que nous voulons semer, créer, faire croître… pour nous, pour notre entreprise.

Ces deux dernières années, j’ai eu la chance d’accompagner managers, dirigeants et équipes sur le chemin de la coopération. Mettre le sens, le plaisir, la confiance et la coopération au cœur de nos actions permet ce que j’ai appelé la fluidité au travail.

De mes dernières expériences, je rajouterais deux éléments indispensables : l’humilité et l’acceptation de ses émotions.

Je me suis laissé inspirée par mon voyage en Islande cet été :
J’ai ressenti humilité et émotion devant cette nature tellement plus grande que nous, devant la force des cascades, devant la poésie et la fragilité des arcs-en-ciel et devant le mystère des icebergs.
Je ressens humilité et émotion face à un coaché qui fait une prise de conscience, et qui met en place un changement.
Je ressens humilité et émotion face à une équipe qui revoit sa dynamique.
Et je ressens humilité et émotion face à la magie d’une régulation de conflit qui se termine bien.

Il faut de l’humilité et de la force pour pouvoir faire le chemin vers la coopération.
Il faut de l’humilité pour accepter de partager le pouvoir, pour partager les décisions, pour faire passer les objectifs collectifs avant nos objectifs individuels, pour entendre et dire à nos collègues aussi ce qui ne va pas, pour accepter nos différences et nos complémentarités.
Et il faut de la force pour accepter nos fragilités et nos émotions.

Le monde bouge et nous fait bouger ; y être agile, c’est accepter notre humanité.

Je remercie chacun d’entre vous dont j’ai croisé le chemin cette année. Et j’ai hâte de revoir les autres.
Grâce à vous, je trouve du sens à mon chemin professionnel.

Je vous souhaite humilité, émotion, force, humanité, poésie et mystère dans votre paysage 2017.

Marie-Hélène Dobbelaere
Irigo